Logo-Renov-Facile-Le-Blog-Renovation-Travaux

Menu

Qu’est-ce que la certification HQE et comment l’obtenir ?

Sommaire
certification HQE

Qu’est-ce que la certification HQE et comment l’obtenir ?

La certification HQE, qui signifie “Haute Qualité Environnementale”, a été établie dans le but de minimiser l’impact sur l’environnement dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation de bâtiment.

Cette démarche de qualité répond à un ensemble de critères définis par une charte de chantier :  elle doit répondre à 14 objectifs visant tant au respect de considérations sanitaires, de confort des occupants, d’hydrologie, que d’écologie. Il existe différents niveaux de conformité à la certification HQE : pour qu’un projet soit éligible au niveau le plus bas, au moins sept objectifs doivent être remplis ; il en faut onze pour obtenir le niveau “performant”, et si tous les objectifs sont remplis, le niveau dit “très performant” est atteint.

Pour en savoir plus sur la certification HQE et son intérêt, nous vous disons tout dans cet article !

Depuis quand la certification HQE existe-t-elle ?

Depuis 2015, la certification HQE est délivrée et gérée par l’organisme CERQUAL- QUALITEL, et vise à établir une référence en termes de qualité de construction d’un bâtiment. 

Elle a été créée afin d’augmenter la confiance des consommateurs dans le travail des artisans, et pour faire reconnaitre la qualité du travail de ces derniers. En établissant des exigences de qualité, la certification HQE optimise les performances techniques des bâtiments.

Les préoccupations autour de transition énergétique rejoignent les objectifs de la certification HQE, puisqu’un logement certifié HQE va consommer moins d’énergie. Cette certification peut également représenter, outre des économies d’énergie, une plus-value en cas de revente. D’autres avantages financiers peuvent être amenés par l’obtention de la certification HQE, grâce à des crédits d’impôts, subventions…

Les atouts d’une rénovation ou construction HQE certifiée

Parmi les apports d’une certification HQE, l’on retrouve notamment :

  • La minimisation de l’impact environnemental du bâtiment, à toutes les étapes de la construction ou de la rénovation, sur le court terme comme sur le long terme,
  • Le choix de matériaux de qualité, durables et respectueux de l’environnement, mais aussi dotés d’autres bienfaits, tels que l’isolation phonique par exemple,
  • L’utilisation de techniques innovantes et faisant appel à des sources renouvelables d’énergie…

Tous ces avantages-ci permettent de gagner en confort de vie et en économie sur vos factures d’énergie. Un bâtiment certifié HQE est le gage de bénéficier d’un logement sain et dont les équipements seront plus fiables, plus longtemps.

À qui s’adresse la certification Haute Qualité Environnementale ? 

Tout le monde peut demander à obtenir la certification HQE, particuliers comme professionnels, pour de l’habitation ou des bâtiments du secteur tertiaire, des logements collectifs, individuels, en copropriété, des résidences de services, des établissements médicaux, administratifs… En général, ce sont les artisans qui prennent en considération les différents objectifs de la charte HQE pendant les prémices des travaux.

Les quatre pôles de performances visés par une certification Haute Qualité Environnementale

Les quatorze objectifs prévus par une charte de chantier HQE sont divisés en plusieurs pôles de performances. Il s’agit des catégories suivantes :

  • L’écoconstruction : il s’agit ici de s’assurer d’une bonne synergie entre la construction et l’environnement alentour, à toutes les étapes du projet (par exemple, la réduction de l’impact environnemental et des nuisances est aussi importante durant les travaux qu’après leur achèvement).
  • L’éco-gestion : l’on entend par éco-gestion tous les aspects relatifs à la gestion des déchets, de l’eau et des sources d’énergie.
  • Le confort des habitants : cela regroupe le confort des sens (vue, odorat, ouïe…). Il est important que l’habitation permette de vivre confortablement, à l’abri de toute agression phonique, olfactive, ou visuelle.
  • La santé des personnes : il s’agit également d’un axe important dans le cadre d’une certification HQE. Différents niveaux de qualité sont ainsi mesurés (air, eau, respect des normes sanitaires de manière générale).

Comment obtenir cette certification ?

Le processus de certification HQE ne nécessite pas qu’une demande soit adressée dès le début des travaux ; en revanche, pour l’obtenir, il faudra avoir tenu compte des objectifs de la charte dans le choix des matériaux, techniques… Ceci explique pourquoi il est souvent conseillé d’envisager la certification HQE au début d’un projet de travaux.

Que le bâtiment soit en cours de conception, de construction ou livré, les organismes de certification peuvent intervenir pour délivrer la certification HQE. Selon l’avancement des travaux, deux attestations de conformité peuvent être délivrées, l’une provisoire durant la conception, la seconde attestation, définitive, à l’achèvement. Les organismes de certification feront pour cela réaliser des audits par leurs experts, afin de déterminer le nombre d’objectifs remplis et le niveau de performance atteint.

Ces cabinets d’expertise ne sont pas là pour “punir” les mauvais élèves, mais plutôt pour assister et soutenir un projet. Ce sont les experts qui vont déterminer les objectifs au regard du respect de l’environnement. Ils accompagnent toute l’exécution technique du projet de travaux.

Concrètement, pour évaluer les travaux au regard de la charte HQE et décider de la délivrance ou non des attestations de conformité, ils vont observer le choix des matériaux et des procédés de construction, la gestion de l’énergie, de l’eau et des déchets, la facilité de maintenance, le confort global des installations, le respect des normes sanitaires, la qualité de l’air… En outre, cela peut paraitre surprenant, mais les experts vont également auditer l’esthétique ou le confort visuel, des travaux. En effet, la performance est un point essentiel, mais elle n’empêche pas la nécessité de se conformer au plan local d’urbanisme et tout simplement aux règles de bon sens visant à l’harmonie entre l’environnement alentour et le bâtiment.

En conclusion, un logement certifié Haute Qualité Environnementale permet d’assurer la durabilité de la construction, son confort, et son respect de la santé et de l’environnement, puisque sa consommation par an et par mètre carré s’élève au maximum à 50 kWh et que l’utilisation d’énergies renouvelables est favorisée. L’obtention de la certification nécessite certes un investissement de départ, mais cette démarche globale de qualité en vaut la peine sur le long terme ! Nous espérons que cet article vous a plu ; à bientôt sur notre site pour plus de conseils liés aux économies d’énergie !

La garantie d'un devis travaux au juste prix

Vous cherchez un artisan de confiance et certifié ?

Avec Renov’ Facile, vous obtenez le meilleur rapport qualité prix pour vos travaux de rénovation.
Nous vous mettons en relation avec des artisans agréés et vérifiés proches de chez vous.

Cliquez ici :

demande gratuite et sans engagement

service proposé par Rénov' Facile

Rechercher un article

Suivez-nous

Le Blog des travaux de l'habitat

Des conseils pratiques sur les travaux de rénovation ou d’aménagement, en passant par le jardin, la sécurité, mais aussi les aides financières. Rénov Facile vous apporte toute les réponses pour réaliser des travaux à l’intérieur comme à l’extérieur. 

Articles récents

Vous cherchez un artisan de confiance ?

Articles qui pourraient vous plaire

Vous cherchez un artisan de confiance ?

Rechercher un article

Le Blog des travaux de l'habitat

Des conseils pratiques sur les travaux de rénovation ou d’aménagement, en passant par le jardin, la sécurité, mais aussi les aides financières. Rénov Facile vous apporte toute les réponses pour réaliser des travaux à l’intérieur comme à l’extérieur. 

Articles récents

Suivez-nous